Informations‎ > ‎

Accompagner les familles et les personnes atteintes de cancer

En deux mots

Aussi bien pour le malade que ses proches le cancer est une maladie qui demande une prise en charge psychologique pour que tout le monde puisse gérer la situation du mieux possible.

Les accompagnants jouent un rôle difficile mais important. La maladie exerce aussi une influence sur eux, même s'il n'en sont pas atteint.

L'annonce de la maladie à un effet sur tout le monde. Cette maladie affecte la famille dans son ensemble autant que chaque personne individuellement, peut être de manières différentes.

Un aide psychologique est bénéfique pour le malade, mais aussi pour les proches, pour que chacun puisse continuer à vire le mieux possible.
Le diagnostic et le traitement du cancer impliquent des processus psychologique à la fois pour le malade que pour sa famille et son l’entourage. 

Ceux qui font partie de la famille de la personne atteinte de cancer sont,  d’une manière ou d'une autre, impliqués dans les soins. Cette expérience de solidarité avec la douleur d'une autre personne et de de contribuer de toutes les manières possibles à sa guérison peut être d'un grand enrichissement existentiel. Toutefois, la reconnaissance  de la complexité de cette expérience implique également d'accepter les aspects difficiles et de demander l'aide nécessaire pour fournir ce soutien de la meilleure façon possible.

Prendre soin d'une personne atteinte d'une maladie a un impact sur sa propre santé,  sur l'économie et sur l’équilibre de la famille. L'intervention psychologique peut être utile pour les aidants visant à développer les compétences nécessaires pour la mise en œuvre des stratégies de soins. De même, chercher un soutien psychologique donne l'occasion de recevoir un soutien émotionnel et d'apprendre à renforcer la gestion émotionnelle qui peut être nécessaire.

Pour ceux qui reçoivent le diagnostic de cancer, cet événement  a un impact sur tous les domaines de la vie personnelle. Et dans ce sens, il est utile de se souvenir que s’il y a des choses que nous ne pouvons pas changer, il est quand même possible de changer la façon dont nous faisons face à ces événements. Il y a des réponses plus utiles,  en termes de vivre de la meilleure façon possible  le processus de la maladie et – si c’est le cas  de la mort. 
D’un autre côté, il y a des réponses qui compliquent  encore plus  la vie quotidienne,  à la fois pour les malades et de ceux qui l'entoure.  L'intervention psychologique prétend soutenir la personne atteinte de cancer pour vivre de la meilleure façon possible cette situation, aider à repenser la vie et la mort ainsi que l'impact possible sur l’entourage.

Pour tous ceux qui se trouvent dans cette situation, le travail psychologique vise à réfléchir par rapport à la rupture de « l'équilibre » dans lequel nous avons l'illusion de vivre, estimant que la vie est plus un ordre aléatoire et que, même dans le « déséquilibre » de la maladie c’est possible de trouver un sentiment de continuité où se reconnaître et apprécier chaque minute de la vie.

Comments